17 mars 2008

Je suis un homme

On rigole mais parfois, en regardant mon pubis, on peut se demander. Non je plaisante voyons, je suis une fille sexy (ou pas ?) charmante et toujours "clean" (comme disent les mecs). Putain, clean, ça veut dire propre bordel ! Il ne faut pas oublier ça et propre je le suis. Ce n'est pas parcequ'on a deux poils qui repoussent qu'on est pas propre. Ridicule. Ah les expressions que peut employer la race supérieure me feront toujours bien rire ! Nen serieusement, je suis casiment toujours bien épilée.

On est tous pareils, on va tous au même endroit (enfin certains dans des grandes écoles et d'autres en CAP coiffure (aïe!) mais bon), on fait tous les mêmes choses, on a les mêmes expressions, on vit la même vie etc... Oui on a 18/19/20 ans et on a plus rien à vivre, ça y est, on a fait trop de choses au lycée, on a tout vu. Je crois qu'on évoluera plus ou alors seulement un petit peu. Notre vie, on l'a déjà en tête. Les jours se suivent et se ressemblent (n'empêche j'adore cette chanson) ce qui veut dire qu'il en sera toujours ainsi. C'est nul de devoir se lever le matin, de devoir faire des choses. On a des passions qui sont probablement de simples illusions éphémères. On ne peut pas y croire. C'était mieux dans les années folles. J'aurai aimé être une princesse.

Tous ceux qui se retrouvent dans le paragraphe précédent peuvent arrêter de lire mes articles, ou carrément partir d'ici.

Mais putain arrêter de nous casser les couilles avec vos histoires de merde, à nous dire que vous avez perdu espoir. "Je crois plus en rien, je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue. Je crois que cette vie n'est pas pour moi, je m'ennuie". Bah bouge ton cul si tu t'ennuies connasse, y'a tellement de trucs à faire dont moi-même qui écrit ça, je n'ai pas idée. Tu veux vivre dans les années 20 ou comme une princesse ? Bah ouè moi aussi mais c'est pas le cas alors ouvre les yeux comme tout le monde, une princesse t'en es pas une alors nous fais plus chier.

Les gens mentent, c'est ca qui est cool et c'est grâce à cela que notre vie fonctionne. Moi je suis honnête en général (tout dépend de la définition du mot honnête ha ha) mais je me fous bien de la gueule du monde. Cocus. "La vie est dure" c'est la phrase clé. On s'en tape de tout ça. Je ne pleure pas. C'est frustrant. J'ai besoin de romantisme je crois, simplement qu'on s'interesse à moi. Je suis égocentrique, j'en ai conscience et j'adore ça ! Pourtant la niaiserie me fait rire, je me moque parce que je n'en vois pas l'interet (jalouse !!). Frustration.

N'importe quoi, Nantes est une ville de débiles mentaux c'est assez abérant. Que faire quand on a ni TV, ni ordinateur, qu'on est seul dans 9m² de 16h jusqu'à l'heure de se coucher ? Franchement au début on lie, on a des activités intellectuelles, au bout d'un moment, on devient débile tellement on pète un cable. Comme une énorme envie d'être obèse. Ca serait tellement maginifique. J'aurai moins d'amis, moins de mecs et moins de regards mais ça serait le pied.

Non non, je me suis inventé un monde dans la tête et il est loin d'être mieux, plus beau ou plus class que celui là. Loin, loin de là. C'est juste le mien, il est cool, je vous emmènerai un jour (nen je déconne, j'aime personne assez pour l'emmener là bas). Un jour je serai une fille bien.

En attendant moyenne vie à tous (tout le monde dit "longue" ou "courte", j'essayais simplement de me dissocier). Je suis une marginale. Apprenez à repérer l'ironie ca évite les malentendus.

Clothilde

Posté par les petasses à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je suis un homme

Nouveau commentaire